La matrice d’hiver @ Quartier des Spectacles

La matrice d’hiver @ Quartier des Spectacles

Matrix_STILL_01

 

Projet finaliste au concours “Créer l’hiver” 2001 du Quartier des spectacles.
Matrice d’hiver est une expérience urbaine inédite qui appelle le visiteur à explorer / jouer / créer. L’installation est composée de projections architecturales, de matrices interactives de jeu et d’un mobilier lumineux.

 

Matrix_Still_06

 

Depuis les rues entourant la place, un mobilier lumineux interpelle les passants qui s’engagent alors sur une promenade architecturale. Ils y découvrent un univers ponctué d’objets luminescents et de quatre matrices interactives, disposées deux à deux.

 

 

 

Devant la matrice, le visiteur touche la surface réactive. Au contact de la main, la matrice prend vie, des points s’illuminent, changent de couleur, et une ponctuation sonore se déclenche. Ainsi la surface interactive est un jouet visuel et sonore qui interpelle et fascine le visiteur de jour comme de nuit.

 

Matrix_Still_02

 

Bientôt le plaisir des participants est décuplé lorsque, de nuit, il prend conscience de la relation directe entre son action et la composition visuelle projetée sur les édifices adjacents. Ces compositions visuelles, se combinent pour devenir le canevas de deux impressionnantes projections architecturales animées.

 

Matrix_STILL_03

 

L’approche interactive

Le principe de jeu est simple ! L’usager passe la main sur la matrice. Là où elle passe, les lumières de la zone activée s’allument. Si la main est passée une deuxième fois, un changement de couleur survient. Les lumières demeurent allumées quelques instants suite au passage de la main. Elles s’éteindront aussi doucement qu’elles se sont allumées. Le participant est ainsi en mesure de créer sans limiter son imagination.

 

À chaque façade sont liées deux matrices. Deux matrices activent la façade SUD, deux matrices activent la façade NORD. Ces deux matrices offrent trois couleurs en plus du blanc. L’une propose une palette de couleurs chaudes, l’autre une palette de couleurs froides. Même si chacune des matrices a des couleurs assignées, elles sont juxtaposées sur la façade liée.

 

Matrix_STILL_04

 

Chaque point lumineux de la matrice est directement rattaché à la projection de la façade. Ainsi lorsqu’un point lumineux s’active sur la matrice, le contour des fenêtres correspondants sur la façade s’illumine. Les participants constatent immédiatement le rapport lumineux établi entre la matrice et la projection architecturale.

 

Les façades affichent les jeux de couleurs créés sur les matrices en ajoutant une dimension dynamique aux créations. Des mouvements lumineux s’activent, les formes prennent vie et interagissent entre elles. De plus, des formes de couleurs, des jeux d’ombrages créés en trompe-l’œil, laissent croire que la paroi et les fenêtres se transforment.

 

Matrix_STILL_05

 

Matrix_STILL_Manu_02

 

_______________

 

MANDAT : Conception
CLIENT : Quartier des Spectacles

Laisser un commentaire